Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A journey to New York City

Malgré toutes ces pérégrinations, j’avais hâte de découvrir New York.

New York, ça fait juste rêver non? Peut être même plus que Los Angeles ou San Francisco. C’était vraiment une ville que j’avais envie de découvrir. Madame la Grosse Pomme, nous l’avons arpentée dans tous les sens! Et je n’ai pas été déçue même si moins surprise. Mais c’était peut être parce que je m’étais habituée? Ou que cela rappelle plus Paris que les autres villes que nous avions visitées jusqu’à présent (pas dans le sens de l’architecture, ni même de l’organisation mais plus  dans certains côtés de la ville comme les différentes ambiances, le fait qu’il y ait pleins de monde qui grouille partout, et les odeurs et la crasse! Ha ha ha). Ce qui est très surprenant à Manhattan, ce sont les différentes hauteurs des bâtiments. Autant à Chicago c’était relativement homogène par quartiers, autant à New York on peut trouver une petite église de style gothique ou un petit immeuble de 8 ou 9 étages (oui ça fait quand même haut je sais) coincé entre deux grattes ciels de plusieurs dizaines d’étages. Mais tout s’intègre parfaitement, et c’est ça qui est surprenant. Rien ne fait tâche. Pas même les enduits kitch de certains bâtiments, surement pour donner du « cachet », mais l’effet fausse pierre et l’effet toc donne un certain charme, il faut l’avouer.

A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City

La visite de New York fut plus tranquille, comme nous avions plus de temps, et la fatigue commençait aussi à se faire sentir (si je vous dit que mes jambes se sont « affinées », enfin elles font moins petits jambonneau quoi, vous me croirez?). Le Flatiron, ce bâtiment spécial en pointe fine et en forme de fer à repasser (d’où son nom), l’Empire State Building, Times Square (mon dieu que ça grouille la bas! Et c’est super la nuit aussi avec pleins de lumières qui clignotent dans tous les sens!) et un petit arrêt à Victoria’s Secrets (oui oui, je suis une faible). J’en avais tellement entendu parler qu’il fallait y faire un tour… Ça sent beaucoup trop la fille sucrée! (Vanille, fraise, bonbon… Allons y gaiement dans les parfums!) Et c’est très… très… trop rose! (en même temps moi et mon amour du rose…) Mais ils font de jolis choses, je l’admets, même pour grandes tailles (j’ai pu trouver mon bonheur donc j’étais quand même contente ha ha). Nous avons également pris le bateau pour aller voir la Statut de la Liberté (beaucoup de monde et une désorganisation extrême). Un incontournable certes, mais que je ne referai surement pas si je devais retourner à New York parce que… merci le mal de mer sur le bateau! Et puis Wall Street qui n’est seulement qu’une rue avec pleins de gros buildings, mais nous avons marché dans le royaume du capitalisme et des traders alors bon… Non loin de là, se trouve ce que l’on appelle le « Ground Zero » qui n’est autre que l’endroit où se trouvait les deux tours du World Trade Center. Ils en ont fait un mémorial, vraiment très réussi parce que même si cela reste sobre et bien on ressent quand même un petit quelque chose, en utilisant l’empreinte des deux tours (ce fut un petit moment de recueillement, avec tout ce qui se passe actuellement…).

Nous nous sommes baladées dans Central Park et avons dégusté un cookie… UN COOKIE de malade (chocolat noir et beurre de cacahouètes… et encore mou au milieu… Rien que d’y repenser j’en ai l’eau à la bouche!) avant d’aller voir une comédie musicale (et oui quand même hein?! Il faut aller voir une comédie musicale sur Broadway!), les Jersey Boys racontant l’histoire du groupe les 4 Seasons (notamment à l’origine de la fameuse reprise « Ces soirées là »).

 

A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City
A journey to New York City

Les derniers jours, nous avons eu très chaud et avec peu d’air, et c’est sous la pluie et l’humidité que nous avons marché le long de la Highline, une voie de chemin de fer abandonnée restaurée en parc/promenade. Mais au moins c’était tranquille, tous les touristes étaient planqués à cause de la pluie… Sauf nous! Nous avons bravé les éléments avec courage et élégance (ou pas… surtout pur l’élégance tellement on ruisselait de sueur! Glamour!).

Le dernier jour fut consacré à la visite du M.E.T, grand musée de New York, un peu l’équivalent du Louvre. Il y avait une exposition sur la mode et la technologie et c’était très chouette! Il y avait des robes de Dior, Chanel datant des années 50, d’autres de créateur datant des 20 et des créations actuelles assez surprenantes, comme celles de la marque japonaise Comme des Garçons.

 

Nous sommes restées à New York 5 jours et demi et nous n’avons pas tout vu tellement il y en a à voir! Mais cela a bien terminé ce merveilleux voyage qui me laisse pleins de souvenirs en tête!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Cherry Pop

Petite fille passionnée de mode vintage et de pin-up!
Voir le profil de Cherry Pop sur le portail Overblog

Commenter cet article